Une journée typique à Bouaké

08. August 2016

bouake_2016_Poster Intro.jpg... Pour en savoir plus, la classe 7a a eu rendez-vous avec deux Bouakéens et une jeune actrice bilingue de Reutlingen. Ce qui nous attendait, c’était un voyage de Reutlingen à Bouaké en moins de deux heures. Le temps filait pendant ce cours de français. On ne tardait pas à poser des questions en dehors de la présentation  d’un journal de voyage. Danser, chanter, profiter d’un petit goûter, rigoler ensemble, tout ça faisait partie de cette première rencontre dans une salle de classe à Reutlingen.

La deuxième rencontre a lieu dans le cadre d’un spectacle au franz.K à Reutlingen. Pour approfondir nos expériences on est allé voir une pièce de théâtre bilingue, développée par 16 jeunes moitié allemands, moitié bouakéens, parmi eux les deux actrices dont on avait fait la connaissance. En quelques minutes la pièce nous plongeait au cœur de l’Afrique. L’histoire ne manquait pas d’actualités et prononçait sans réserve bouake_2016_Gruppenbild.jpgl’hypocrisie des Européens envers les réfugiés du continent noir. Impressionnés par l’effort des jeunes artistes et touchés par les rapports avec la réalité qui nous entoure, il fallait déjà retourner au cours suivant qui attendait les élèves de cinquième A.

La troisième rencontre sera à la responsabilité des élèves. Même si ça sera une rencontre imaginaire dans leurs souvenirs, le project aura atteint son but car:
« Une pièce de théâtre, c’est quelqu’un. C’est une voix qui parle, c’est un esprit qui éclaire, c’est une conscience qui avertit » (Vicor Hugo)

Merci à nos hôtes chaleureux Désirée Yeo, Nanourou Konaté, Marie-Luz Gonzales et à Sonka Müller du théâtre Patati-Patata pour la réalisation de ce project interculturel dont on a tellement profité.

bouake_2016_Poster.jpg(Genauere Informationen – auch in deutscher Sprache - kann man bei den Schülern der künftigen 8a erhalten)

 

Von: S. Kaiser



Schlagworte:
Kategorie: Tagebuch